festi orgue 2022 complet.jpg
Samedi 09 Juillet
Photo Didier Rousseau-1.jpg
Programme Didier Rousseau09-07 -2--2.jpg

DIDIER ROUSSEAU

Didier ROUSSEAU est né le 5 décembre 1959 à Nantes. Dans cette ville, au sein du Conservatoire National de Région, il suit des études de piano auprès de Jacques Bisciglia (1978 - Diplôme de fin d’études) avant de devenir élève de Micheline Lagache pour l’orgue (1980 - 1er prix d’orgue).

Il poursuit ses études d’orgue à Angers auprès de Jean-Louis Gil, l’un des organistes les plus doués de sa génération. Il y découvre la richesse de la musique pour orgue de Max Reger (1981 - 1er prix d’orgue).

Parallèlement, il prolonge ses études d’écriture (harmonie, contrepoint et fugue) avec Christian Villeneuve, merveilleux compositeur aujourd’hui disparu (1982 - 1er prix d’écriture au CNR de Nantes).

Il parachève sa formation dans la classe de Xavier Darasse à Toulouse. Conquis par la richesse des instruments de cette ville, il s’y est installé, et a tenu les claviers de la paroisse du Christ-Roi de 1996 à 2012.

Outre sa passion pour la musique d’orgue, Didier Rousseau découvre le Baratha Natyam, danse sacrée de l’Inde du sud auquel il a pu s’initier à Toulouse pendant cinq années.

Les interprétations de ce musicien perfectionniste et intègre sont toujours l’aboutissement d’un long travail exégétique des partitions. L’épanouissement de son art est le miroir de sa vie intérieure. Chaque exécution de concert est un don, un instant de partage avec son public tout autant qu'un hommage rendu aux musiciens qui l’ont formé.

Ses récitals en France comme soliste et concertiste (Saint Sernin, Cathédrale Saint Etienne, Les Augustins à Toulouse, Montpellier, Narbonne, Alpes d’Huez, Abbatiale de Cunault, Luçon, Mérignac, Lavaur, Cintegabelle...) sont unanimement admirés.

Ses trois dernières participations au festival international « Toulouse Les Orgues » 2004, 2005, 2006 ont été saluées par la presse spécialisée :

  • -  « Autre univers et vraie découverte...avec l’immense récital Max Reger de Didier Rousseau, musicien toulousain, inexplicablement méconnu, interprète grandiose, virtuose poétique et serein » Michel Roubinet - Le Monde de la Musique - Jan 2007.

  • -  «Un Reger roboratif et débroussaillé, où la complexité harmonique est transcendée par un jeu d’une grande acuité. On souhaiterait entendre Didier ROUSSEAU, organiste discret et même secret, beaucoup plus souvent et en particulier au disque » Pierre Dano - Diapason- déc 2006.

Samedi 16 Juillet

LORIANE LLORCA

Originaire du Béarn, Loriane débute l’orgue auprès de Jesús Martín Moro au Conservatoire de Pau. Elle poursuit son cursus à Toulouse auprès de Michel

Bouvard, Stéphane Bois et Jan Willem Jansen avant d’intégrer en 2016 le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Olivier Latry et Michel Bouvard. Elle se perfectionne à la fin de son master auprès de Peter Van Dijk au Conservatorium van Amsterdam.

Aujourd’hui titulaire du Master d’orgue du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et de la licence en musicologie de l’université de la Sorbonne, Loriane Llorca s’attache à défendre avec conviction un large répertoire allant de la Renaissance jusqu’à la création d’œuvres contemporaines. Elle développe actuellement plusieurs projets autour de l’orgue portatif médiéval.

Soutenue par la Fondation de France-Ustaritz, la Fondation Meyer, la Fondation Tarrazi et l’Or du Rhin, Loriane Llorca remporte en 2017 le Grand Prix ainsi que le Prix du public du Concours International Jean-Louis Florentz sous l’égide de l’Académie des Beaux-Arts. En 2018, elle est conviée en résidence par le Centre de Musique Baroque de Versailles en tant qu’organiste soliste et accompagnatrice auprès de la Maîtrise. Entre 2019 et 2020 Loriane Llorca est également “Young artist in Residence” à la cathédrale Saint-Louis de La Nouvelle-Orléans en Louisiane.

Invitée des grands festivals, Loriane Llorca s’est produite en soliste en France, en Europe et aux Etats-Unis, ainsi qu’avec de grands ensembles comme l’Orchestre National du Capitole de Toulouse et l’Orchestre de Paris. Elle a été sollicité en 2021 pour jouer le concerto pour Orgue de Francis Poulenc avec l’Orchestre de Paris, à la Philharmonie de Paris, et l’année suivante, pour la création mondiale de Lucia Ronchetti avec chœurs et orgue.

Lliorca.jpeg
Programme Loriane Llorca16-07.jpg
Samedi 23 Juillet
Programme 23-07.jpg

Christian MASS

Après un début de parcours organistique et pianistique en tant qu'autodidacte, il est admis en classe d'orgue au Conservatoire Gabriel Fauré où il a pour Maître Marcel Pépin (disciple de Marcel Dupré). Il participe à de nombreuses Masterclasses avec des

professeurs renommés: Jean-Paul Imbert (Alpe d’Huez), Jean-Charles Ablitzer (Belfort) ...
Fervent adepte de la musique contemporaine et pour clore ses études, il entre au Conservatoire National de Région de Rouen dans la classe de Louis Thiry, pour l'étude de l'oeuvre d'orgue d'Olivier Messiaen.

Parmi les stages estivaux, ceux consacrés à la liturgie l’amènent à devenir successivement organiste titulaire ou suppléant à Charenton-le-Pont (Eglise Saint Pierre), Paris (Chapelle Notre-Dame de Grâce), Vernon (Collégiale Notre-Dame), l’Arbresle (St Jean Baptiste), Fontenay-le-Comte (Eglise Notre-Dame). Désireux de faire partager sa passion de la musique et des instruments à claviers, il enseigne l'orgue et le piano depuis 1990.

En tant que concertiste, il se produit avec plusieurs formations instrumentales, en Europe et en Amérique du Nord. Passionné par l’école d’orgue romantique-symphonique et par l'art de la registration, il possède un large répertoire dont il donne une interprétation personnelle et colorée.

Compositeur, la plupart de ses oeuvres sont éditées (Editions Delatour), dont le Dyptique op.12 pour Trompette et orgue (Editions Combre). Cette oeuvre a été choisie pour le concours d'entrée en classe supérieure de Trompette des Conservatoires de la Ville de Paris (Jury: Roger Delmotte).

Par ailleurs, il réalise des transcriptions pour orgue d'oeuvres orchestrales ou pianistiques. Plusieurs enregistrements jalonnent sa carrière.

07-31a

Axel DENHAERINCK

Né en 1977 dans une famille de musiciens et mélomanes, Axel Denhaerinck débute l’apprentissage du piano et de l’orgue à quatre ans. 

À l’âge de onze ans il rencontre Jean Guillou et en reçoit les conseils ; il travaillera ensuite avec Yanka Hékimova, préparant avec elle son premier grand récital d’orgue, donné à l’âge de seize ans. 

Obtenant son Premier Prix de solfège à quatorze ans, sa formation se poursuit au piano avec Dominique Cornil au Conservatoire de Bruxelles, et Chantal Bohets au Conservatoire de Liège. Il obtient également un diplôme de pédagogie du piano et plusieurs Prix en écriture musicale. Après ces années de Conservatoire, l’enseignement à la fois patient et exigeant de Jean Fassina (Paris) lui permettra enfin de mener une véritable reconstruction technique et musicale. 

Dans le monde de l’orgue, il poursuivra sa formation avec Stéphane Detournay au Conservatoire de Mons (B), pour enfin terminer son parcours en 2002 avec Bernhard Haas à la Hochschule de Stuttgart, où il obtient un diplôme de perfectionnement avec la note maximale. 

En tant que concertiste solo et en musique de chambre, Axel Denhaerinck s’est produit en France, Belgique, Allemagne & aux Pays-Bas. Il a également à cœur de transmettre la richesse de son parcours en enseignant le piano d’une façon différente, à la fois techniquement, musicalement et humainement. 

Axel -photo-.jpg
Samedi 30 Juillet
Vanisek Frantisek festi orgue 2022 - 30-07_.jpg
20160419_185511-1-.jpg

Frantisek VANISEK

 

Né en 1969, il commence à étudier l’orgue avec Josef Rafaja au Conservatoire de Pardubice (République tchèque) et poursuit sa formation à l’Académie des Arts de Prague sous la direction de Jan Hora. Il se perfectionne au Conservatoire d’Utrecht (Pays-Bas) avec le professeur Smits, ainsi qu’à la Charles Université de Prague. Il a pris part à de prestigieux concours internationaux, et remporte en 1991 le Premier prix du fonds Tchèque de Musique, le second prix au Concours International d’Orgue Albert Schweitzer et le premier prix de la Fondation de Musique en Europe. D’autre part, il a enregistré toute une discographie sur Mozart, Petr Eben...

Il se produit régulièrement en concert dans toute l’Europe, mais aussi aux Etats-Unis, Japon, Australie, Singapour... Depuis 1995, il enseigne l’orgue à l’Université de Hradec Kralove en République Tchèque.

Samedi 06 Août
Christophe Rouby festi orgue 2022 - 06-08_.jpg
kiki saint louis.jpg

Christophe ROUBY

Né à Bordeaux, Christophe Rouby acquiert sa formation au Conservatoire National de Région de cette ville.

    Parallèlement à l'harmonie et la composition,  il travaille le piano et l'orgue auprès de Françoise Hougue (élève de Marcel Dupré et d'André Fleury) organiste de Notre-Dame de Bordeaux et obtient de nombreux prix aux concours internationaux.

    Organiste liturgique depuis l'âge de 12 ans, il se perfectionne auprès de Daniel Matrone (Saint-Louis des Français, Rome) et André Pagenel (Cathédrale Saint-Etienne de Bourges).

    A 16 ans, il est nommé titulaire des orgues de choeur de l'église Notre-Dame et de la Primatiale Saint André de Bordeaux. A cette occasion, il accompagne la Maîtrise de la Primatiale dans de nombreuses tournées dont Saint-Pierre de Rome en 1989 en présence de Sa Sainteté Jean-Paul II...

    En 1991, ayant étudié le chant avec un élève de Caruso et la direction chorale, il fonde plusieurs choeurs polyphoniques et un choeur grégorien dont il obtiendra le premier prix avec ce dernier lors du congrès « Una Voce ».

    En plus de sa carrière de musicien, Christophe Rouby apprend l'ébénisterie au lycée Saint-Joseph de Fontenay le comte et sur les conseils de Monsieur l'Abbé Vitté, fait son apprentissage en facture d'orgue ; dès lors, il ne quittera plus ce métier au point de créer sa propre entreprise en se spécialisant toutefois dans la sauvegarde des harmoniums...

    Il est, depuis 2013, titulaire des orgues de l'église Saint-Paul-Les-Dominicains à Bordeaux.

Samedi 13 Août
festi orgue 2022 - 13-08_.jpg

Trio HOCDÉ

Emmanuel Hocdé , Grand Prix de Chartres 2002 est organiste du Grand Orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale de Laval, des orgues de St Éloi et St Denys du Saint -Sacrement (titulaire -adjoint ) de Paris .Professeur d'orgue aux CRD de GPSEO de Mantes-la -Jolie et de Laval Agglomération.Il a enregistré plusieurs de disques bien accueillis par la critique.

 

Christophe Hocdé

Après avoir obtenu son DEM au CRR de Paris en cycle spécialisé de violon, Christophe se perfectionne près d'Ariane Granjon.Il se produit en soliste, en formation de musique de chambre où en orchestre.

 

Camille Hocdé

Étudiant dans la classe de David Riva au conservatoire Paul Dukas de Paris.Il est admis en licence d'histoire à l'université Paris 3.

 

Anaïs Hocdé

A étudié le violoncelle avec Marie-Claude Bantigny . Elle est inscrite en licence  de lettres à l'Université de Paris 4 Sorbonne.

Samedi 20 Août
Etienne Walhain festi orgue 2022 - 20-08_.jpg
etienne-walhain-02.jpg

Etienne WALHAIN

Né en Belgique en 1980, Etienne Walhain est l’organiste-titulaire des grandes Orgues Ducroquet de la Cathédrale Notre-Dame de Tournai (Belgique).

Il a été formé dans plusieurs établissements. Tout d’abord le Conservatoire Royal de musique de Mons où il a obtenu plusieurs Premiers Prix : Harmonie, musique de Chambre, Analyse musicale et Orgue, ainsi que le Premier Prix d’orgue du Conservatoire de Cambrai.

Il a ensuite étudié avec Louis Robilliard au Conservatoire National de Région de Lyon et a été récompensé également par le Premier Prix de perfectionnement avec la plus grande distinction et félicitations du Jury.

Il a en outre remporté le Premier Prix d’organiste-concertiste dans la classe d’orgue de Jean-Jacques Kasel au Conservatoire Supérieur de musique de Luxembourg.

Etienne Walhain a travaillé avec Maître Jean Guillou de nombreuses années.

Sa pensée musicale repose sur une dialectique de fusion entre l’orgue et le monde théâtral. En effet, chaque « personnage » musical est traduit par un leitmotiv scénique.

L’orgue-orchestre est donc une ressource infinie de caractères et d’atmosphères tant sibyllins qu’euphoriques, tant candides qu’inquiétants, le tout dans le seul dessein de clarté, de mise en situation théâtrale et orchestrale.

Actuellement Etienne Walhain poursuit une carrière de concertiste qui l’amène à jouer fréquemment en soliste en Belgique, France, Allemagne, Italie, Grand-Duché de Luxembourg, …

En 2005 il fut invité pour sa première tournée de concerts aux Etats-Unis (New-York, Boston et Philadelphie) et en 2006 pour une deuxième tournée en Californie et en Virginie. Sur l’invitation de Jean Guillou il a donné un récital lors du Festival International d’orgue de Saint Eustache à Paris.

Samedi 27 Août
Alain Bouvet festi orgue 2022 - 27-08_.jpg
AB aux claviers.jpg

Alain BOUVET

Admis dans la classe d'orgue du Conservatoire de

Caen, il obtient le premier Prix à l'unanimité l'année même de son

inscription. Remarqué à ce concours par le Président du jury André

Marchal, il devait par la suite travailler l'ensemble du répertoire avec

ce Maître pendant 3 années.

 En 1985, paraît le premier disque, « les grandes toccatas symphoniques » enregistré sur le célèbre Cavaillé-Coll de l'Abbatiale Saint- Etienne Abbaye aux hommes de Caen où il est nommé titulaire en 1991. Plusieurs CD se succèdent, notamment consacrés à Franck, Vierne, Widor, Mendelssohn, Dupré, ouvrages unanimement salués pas la critique. 

Ses tournées de concerts l’amènent à prêter son concours à travers la France, l’Europe, l’Amérique du nord